Drapeaux UE et Grec

La situation financière de la Grèce n'en finit pas d'inquiéter. Alors que la BCE et le FMI ont maintenu leur soutien au pays, en pleine négociations avec l'Eurogroupe, la bourse d'Athènes et les banques grecques demeureront fermées lundi après l'échec des négociations entre la Grèce et ses créanciers internationaux ce week-end, ont indiqué une source financière et le directeur général de la Piraeus Bank dimanche.

Un conseil de stabilité financière de la Grèce, réunissant le ministre des Finances Yanis Varoufakis, son adjoint Dimitris Mardas, le gouverneur de la banque centrale grecque Yannis Stournaras, le président de l'association des banques grecques, le président du fonds national de sauvetage bancaire et le président de la commission des marchés financiers, s'est tenu dimanche.

Tsipras appelle les Grecs au calme

Le Premier ministre Alexis Tsipras a convoqué un conseil des ministres à 20h après la tenue de ce conseil de stabilité financière. A l'issue de celui-ci, il a appelé les Grecs au calme et a affirmé que leur épargne était en sécurité. Il a confirmé la mise en place d'un contrôle des capitaux. Le refus de l'Eurogroupe de prolonger le programme d'assistance à la Grèce au-delà du 30 juin "a conduit la BCE à ne pas augmenter la liquidité des banques grecques et a contraint la Banque de Grèce à activer les mesures de fermeture temporaire des banques et de limitation des retraits bancaires", a déclaré Alexis Tsipras.

Ces déclarations interviennent alors qu'un contrôle des capitaux pourrait être décidé au moment où les Grecs multiplient les retraits de leurs avoirs en liquide.

Le 28/06/2015

France Info