Flamme_3

Communiqué de presse du Front National du 07/07/2015

Suivant la ligne édictée par Jean-Pierre Raffarin, Eric Ciotti, porte-parole de l’UMP, propose de répartir les immigrés clandestins arrivés sur notre sol entre « l’ensemble des départements ».

Cette politique du saupoudrage des migrants sur le territoire, en espérant ainsi estomper la visibilité du problème, est révélatrice du double discours des Républicains ex-UMP qui d’un côté usent de mots durs pour dénoncer faussement l’immigration massive, et de l’autre prônent, et mettent en œuvre quand ils sont au pouvoir, des politiques en tout point semblables à celle du Parti Socialiste.

En l’espèce, comment ne pas voir dans cette proposition de monsieur Ciotti un écho à la « politique de peuplement » voulue par Manuel Valls ?

Chaque fois qu’un problème surgit, que ce soit en matière migratoire ou autre, le premier réflexe de l’RPS est donc de cacher le problème par des subterfuges qui ne font en réalité que l’aggraver.

Les immigrés clandestins n’ont pas à être disséminés sur l’ensemble du territoire, dans nos campagnes ou nos grandes banlieues, forme de gestion d’une immigration massive clairement voulue et organisée, mais reconduits dans leur pays d’origine.

Une telle politique suppose bien entendu de retrouver des frontières nationales, et donc de dénoncer une bonne fois pour toute les accords de Schengen.

Front National