Sarkozy octobre 2012

L'hebdomadaire Valeurs Actuelles de cette semaine a mis une pétition en ligne de l'appel de l'écrivain Denis Tillinac intitulé "Touche pas à mon église", développant un thème fortement actualisé par les récentes déclarations du président du CFCM, Dalil Boubakeur qui souhaite voir les églises se transformer en mosquées.

De nombreuses personnalités ont donc déjà mis leur paraphe au bas de ce texte qui rappelle à messieurs Boubakeur et consorts que notre pays s'il est une république laïque est l'héritière du passé chrétien, parmi celles-ci il y a Charles Beigbeder, André Bercoff,Gilles-William Goldnadel, Basile de Koch, le Père Alain Maillard de La Morandais, Élisabeth Lévy, Sophie de Menthon, Jean Raspail, Ivan Rioufol, Jean Sévillia, l'ancien président du MPF Philippe de Villiers, Éric Zemmour ou encore le philosophe Alain Finkielkraut ou l'ex-ministre Jeanette Boughrab.

La seule personnalité politique "de haut-vol" -hormis de Villiers qui n'est plus dans la course politique- qui aura accepté de signer est le président des Républicains Nicolas Sarkozy.

Il a signé le texte, mais à la condition expresse (info de Challenge) de ne pas voir son nom accolé à celui de personnalités du Front National. Et en effet, pas une signature ne provient de notre mouvement. Et l'hebdomadaire qui roule de plus en plus clairement pour Sarkozy contre tous ses opposants au sein de son parti (et il y en a à la pelle !) de l'accepter sans broncher.

Donc après avoir penser avoir l'exclusivité auprès des électeurs français sur les thèmes de l'insécurité, de l'immigration, etc. en 2007 afin de se faire élire, huit ans plus tard, ne voilà-t-il pas qu'il tente de paraître être celui qui défend le mieux et s'arc-boute pour sauver la chrétienté face à l'offensive hégémonique de l'islam dans notre pays...

Il doit penser que les électeurs ont oublié que c'est lui, alors place Beauvau qui a instauré le CFCM.

Il doit penser que les électeurs ont oublié ses "efforts" pour permettre au communautarisme de s'installer confortablement durant la totalité de son mandat ("efforts" largement poursuivis par son "cousin" Hollande).

Et puis, n'est-ce pas lui qui a rompu le jeûne du Ramadan avec le recteur Boubakeur à la Grande mosquée de Paris en présence des représentants de l'UOIF, mardi soir ?

L'incohérence du président des Républicain ainsi que sa haine (sa peur ?) du Front National, de Marine Le Pen et de ses représentants nous sautent à la figure.

Petite question aux signataires de cette pétition : Pour eux aussi, le fait d' être attaché à la tradition historique des lieux de culte chrétiens et plus précisément catholiques qui jalonnent les villes et villages de France n'est réservé qu'aux membres et soutiens du parti de monsieur Sarkozy ?

Stéphane Grappin

Responsable de la communication numérique du FN39