Philippot Forbach 2

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National  du 09/07/2015   

La justice européenne vient de condamner scandaleusement la France pour avoir versé des aides à la SNCM, société assurant la continuité territoriale entre la Corse et le continent. Plus précisément, il est reproché à notre pays de ne pas avoir récupéré des aides précédemment jugées illégales par cette même Cour de Justice de l’Union européenne, alors qu’elles étaient nécessaires au sauvetage de l’entreprise.

Aider une société assurant une mission de service public, vouloir préserver l’emploi et l’activité est donc désormais chose illégale en Union européenne.

Cette logique ultra-libérale qui prétend élever la concurrence « libre et non faussée » au dessus de l’intérêt des Etats et donc de l’intérêt général, justifie plus que jamais notre combat politique contre l’Union européenne, structure supranationale d’asservissement des peuples.

Le gouvernement français doit évidemment dénoncer cette condamnation et refuser de s’y soumettre. À l’heure où la Grèce crève littéralement des règles européennes, il est inadmissible de subir en France la tyrannie d’une Justice hors-sol et illégitime.

Front National