Police émeutes nuit

Editorial de Nicolas Bay, Secrétaire Général du Front National du 17/07/2015

Comme chaque année le 14 juillet, les Français ont pu célébrer la fête nationale et, comme chaque année désormais, les traditionnelles violences urbaines ont éclaté… Véhicules et mobilier urbain incendiés par centaines, forces de l’ordre et de sécurité prises pour cibles, commissariats attaqués, bâtiments publics enflammés, émeutesla racaille s’en est donné à cœur joie !

Comme en attestent les chiffres du Ministère de l’Intérieur, le nombre d’exactions a connu une hausse spectaculaire. Ainsi, 721 voitures ont été brûlées au cours des soirées des 13 et 14 juillet, soit 23% de plus que l’année dernière.

Cette situation délétère et explosive a plusieurs causes. D’abord, à l’inverse de la classe politicienne nationale et locale, qui se refuse par aveuglement idéologique à prendre les dispositions d’urgence indispensables telles que l’augmentation des effectifs de police et la construction de places de prison supplémentaires, les délinquants ont parfaitement conscience que le laxisme est la règle d’or et que leur impunité est, de fait, garantie.

Qui dit impunité dit aussi position de force. Si la France est assise sur une poudrière, c’est donc parce que les gouvernements ont accepté une totale inversion des valeurs : la victime est devenue coupable, le coupable est devenu la victime. La politique pénale de Madame Taubira consiste à vider les prisons et à remplir les salles de shoot financées sur argent public !

Par ailleurs, le lien entre la flambée des violences et l’immigration est évident. Des territoires sont aujourd’hui entièrement sous le contrôle de caïds. Un autre « ordre » y règne, d’autres lois s’y appliquent.

Loin de l’angélisme permanent des gouvernements UMPS déconnectés des réalités et de la souffrance que vivent nos compatriotes qui subissent les conséquences dévastatrices d’une immigration massive, générant elle-même une insécurité massive, le Front National demande l’arrêt de l’immigration qui accroît la délinquance et la criminalité, l’application de la tolérance zéro, le renforcement des moyens et des effectifs de police et de gendarmerie pour permettre la reconquête par la République française de chaque quartier du territoire national, et l’expulsion de tous les étrangers condamnés (rétablissement de la « double peine » que Nicolas Sarkozy avait supprimée) !

Seule la fermeté, c’est-à-dire la répression, permettra de rétablir l’ordre et d’assurer la sécurité des Français !

Front National