Annecy Lac (74)

Sur les rives du lac d’Annecy, les touristes venus voir la « Venise des Alpes », comme la ville est décrite dans les dépliants touristiques, flânent sous l’œil des policiers. Ceux-ci, munis de tracts imprimés en français et en anglaiscomme le rapporte le quotidien suisse Le Temps, informent les promeneurs, venus notamment du Moyen-Orient, de la loi françaisequi interdit le port du voile intégral dans l’espace public.

« Ces touristes viennent de loin, sont en vacances pour la plupart en Suisse. On leur explique qu’une fois la frontière avec la France franchie, la loi n’est plus la même », précise au journal Alain Favre, directeur départemental de la sécurité publique. L’été dernier, selon le quotidien suisse, les élus locaux ont été interpellés par des habitants choqués de voir des touristes intégralement voilées sur les rives du lac d’Annecy, et ont décidé de réagir.

Les policiers ont pour consigne de privilégier le dialogue

« Il ne s’agit pas de stigmatiser ou de faire la chasse aux burqas mais d’informer ces gens que la loi française interdit les visages dissimulés pour des raisons de sécurité », explique Alain Favre. Cela se fait de manière simple et, sur un plan légal, on ne fait référence ni à la nationalité ni à la religion

Les policiers ont pour consigne de ne pas verbaliser et de privilégier le dialogue, selon le Temps, en demandant aux touristes de se découvrir le visage ou de rejoindre un lieu privé même si « en cas de refus d’obtempérer, les personnes sont conduites au poste ». Ce qui ne s’est encore jamais produit, d’après le journal suisse.

Le 23/07/2015

20 Minutes