FN Paris WDSJ

Communiqué de la fédération du Front national de Paris du 28/07/2015

Officiellement, ils viennent soutenir les clandestins qui empoisonnent toujours la vie des riverains et des commerçants du quartier Pajol dans le 18ème arrdt de Paris. Ils viennent surtout instrumentaliser ces malheureux en les poussant à refuser des hébergements pourtant payés par nos impôts et à rester dans la rue, dans l’espoir de faire avancer une de leur vieille lune : la réquisition des logements vacants.

Même si tous semblent l’avoir oublié, la présence illégale sur le territoire français est un délit et l’encourager devrait relever ouvertement de la complicité. En 2005 cela était logiquement inscrit dans la loi. Le gouvernement socialiste l’a supprimé en 2013. Le résultat est là : Les « soutiens » se battent littéralement entre eux pour savoir qui sera le plus immigrationniste.

Le Front National a une revendication simple : que nos lois soient enfin appliquées dans notre pays. Que tous les clandestins ne relevant pas de l’asile, l’écrasante majorité, soient expulsés séance tenante du territoire national. Et que le fait d’encourager des gens à violer les lois de la République soit puni comme le veut l’application du droit français.

Pendant ce temps, les premiers commerces du quartier Pajol, qui commencent à licencier ou à mettre la clef sous la porte faute de clients, font l’amère expérience, comme à Calais, que l’immigration n’est pas forcément une chance pour la France. Ce sont eux, les vraies victimes

Front National