Loiseau Ferrand

Communiqué de presse de Philippe Loiseau et Edouard Ferrand, députés FN européens membres de la Commission pour l’agriculture et le développement rural du 28/07/2015

La découverte de plantes infectées par Xilella fastidiosa, une bactérie mortelle pour les oliviers et de nombreux autres végétaux contre laquelle il n’existe pas de traitement, rappelle tristement le précédent italien. Dans les Pouilles, la contamination de milliers d’hectares d’oliviers est due à l’importation de pieds de café eux-mêmes contaminés. Cette bactérie extrêmement destructrice se propage grâce à certains insectes. Il est donc difficile, voire impossible, d’isoler efficacement les zones atteintes. Si les insectes peuvent être emmenés par le vent, le principal vecteur reste les transports de marchandises, et plus particulièrement de végétaux vivants. Au vu des risques encourus, il serait logique de limiter au maximum les transports des espèces végétales susceptibles d’être contaminées.

Cette initiative, que nous avions réclamée en Commission pour l’agriculture et le développement rural, n’est pour le moment pas retenue par l’Union européenne. En Corse, la préfecture a dû mettre en place au printemps dernier un plan de prévention et de contrôle des végétaux vivants importés sur l’île. Malheureusement, les moyens disponibles ne suffisent pas à contrôler l’intégralité des végétaux importés. La menace concerne également les départements du Sud de la France, où ces contrôles seraient encore plus compliqués à instaurer. Les instances européennes refusant de remettre en cause la libre circulation des végétaux vivants au sein de l’UE, la France doit prendre les mesures qui s’imposent et s’affranchir des réglementations européennes.

Front National