Briois maire Hénin

Lettre ouverte à Marine Tondelier, Eugène Binaisse, Jean-Pierre Corbisez, Philippe Kemel et Yann Capet du 30/07/2015

Madame, Messieurs,

Stéphane Filipovitch, conseiller municipal d'opposition à Hénin-Beaumont, a signé sur son blog, en date du 25 juillet, un article visant à critiquer le maire d'Hénin-Beaumont dans le cadre de l'opération Hénin-Plage. Soit, la critique peut être de bonne guerre quand elle reste loyale et digne. Mais Monsieur Filipovitch a franchi dans cet article toutes les limites, pour tomber dans l'ignominie la plus totale.

Ainsi, c'est sur le fait que Steeve Briois se soit baigné en compagnie de ses administrés pour le lancement d'Hénin-Plage que monsieur Filipovitch s'est lâché, révélant une très sombre nature.

Stéphane Filipovitch commence par affirmer que les photos de Steeve Briois « posant en maillot de bain et barbotant parmi les enfants à l'occasion des festivités d'Hénin Plage ont de quoi inspirer l'inquiétude ». Quelle inquiétude ? Et d'ajouter : « être prêt à tout, se déshabiller pour s'attirer les faveurs, cela porte un nom... »

Pour ne pas nommer la prostitution. Là encore, Stéphane Filipovitch n'assume pas la réalité de sa pensée. Plus grave encore, il ose ensuite expliquer que « cette présence d'un homme photographié dans l'eau avec des mineurs » est « très limite ». Et maintenant, les soupçons de pédophilie !

Dernière outrance enfin que cette comparaison avec Mussolini, aussi absurde qu'incompréhensible et insultante. Le point Godwin est revisité par monsieur Filipovitch de manière sordide, abjecte et dégueulasse. Partager une activité avec ses concitoyens, ce serait être fasciste, pédophile et prostitué, avec tout ce que cela suppose de préjugés homophobes !

Le combat politique peut être dur, même très dur, et nous ne nous sommes jamais privés de critiquer nos adversaires ou opposants. Mais ici toutes les bornes sont dépassées, surtout de la part d'élus ayant fait une conférence de presse sur le thème : « être dans la sagesse et pas dans l'invective permanente ». Nous vous demandons donc solennellement de vous désolidariser de ces propos et de les condamner fermement, et sans détour.

Nous n'oserions imaginer l'impact de tels propos s'ils avaient été prononcés par un élu frontiste. Au delà de l'homme, dont la dignité et la considération sont atteintes et attaquées, c'est également le Député-Maire d'Hénin-Beaumont qui est ainsi insulté, comme aucun de nos élus ne se serait permis de traiter l'un d'entre vous. C'est la raison pour laquelle nous demandons la démission de Stéphane Filipovitch, qui s'est totalement et définitivement discrédité en écrivant ce torchon, et vous invitons à l'exclure de votre parti.

En dehors de toute idéologie et de tout clivage partisan, et sauf à en être complices et les cautionner, vous devez manifester votre indignation face à ces méthodes honteuses et ces propos ignobles. Faute de quoi, vous ne pourrez plus vous étonner d'aller d'une déconvenue électorale à une autre.

La majorité municipale d'Hénin-Beaumont,

les élus FN à l'agglomération Hénin-Carvin,

les élus départementaux des cantons Hénin 1 et Hénin 2

Steeve Briois