Briois 5

Communiqué de Steeve Briois, vice-président du Front National du 24/08/2015

Alors que le bain de sang évité dans le Thalys a marqué les esprits de tous les français et confirmé la menace extrême que fait peser le terrorisme islamiste sur la sécurité de nos compatriotes, le premier secrétaire du Parti socialiste Jean Christophe Cambadélis s'est lamentablement vautré dans un exercice de diversion et d'amalgame mensonger à l'encontre du Front National.

Pris de panique, ce dernier s'est confondu dans un parallèle grossier entre les propositions politiques formulées par Marine le Pen concernant l'expulsion immédiate du territoire national, de tous les étrangers fichés pour des faits de radicalisation islamiste, et le déplacement de "4 millions de français musulmans". Oserait-il assimiler 4 millions de français musulmans à de potentiels terroristes islamistes? Cette comparaison odieuse déshonore une fois de plus le premier secrétaire d'un parti aux abois, dont le gouvernement est seulement capable de s'en remettre à la chance et au hasard de la présence de deux militaires américains, pour assurer la sécurité des français.

Opposé à l'immigration massive et ardent défenseur de l'identité nationale, le Front National défend tous les français d'abord, quelque soit leur religion ou leur origine. Il va sans dire que si un compatriote naturalisé de fraîche date éprouve un sentiment de haine à l'égard de la France, le Front National ne verra aucun mal à ce qu'il quitte un pays qu'il n'aime pas ou auquel il ne souhaite pas s'assimiler. Surtout et contrairement à Jean Christophe Cambadélis, Marine le Pen souhaite destituer de leur nationalité les binationaux qui se sont rendus coupables de faits de terrorisme islamiste afin de les renvoyer dans leur pays d'origine.

Il semble que l'art de la diversion ne soit pas à la portée de tous. C'est pourquoi Jean Christophe Cambadélis serait plus inspiré de formuler des propositions concrètes et efficaces pour garantir la sécurité des français plutôt que ressortir du carton le combat suranné de l'antifascisme et de la diabolisation.

Les français en ont soupé...

Front National