Marine Le Pen Sud Radio

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front National du 25/08/2015

Une terrible fusillade a fait quatre victimes aux abords d'un camp de gens du voyage à Roye dans la Somme et en a blessé trois autres. Marine Le Pen présente ses condoléances aux proches des victimes et a une pensée particulière pour le gendarme tué et son collègue gravement blessé. Elle salue le travail remarquable et si difficile des gendarmes, qui paient d'un prix très lourd la violence de notre société.

Ces événements très graves sont un symptôme de l'ensauvagement insupportable de notre société, qui ne trouve face à lui que laxisme, lâcheté et démission. Les autorités laissent prospérer des trafics, acceptent que des armes circulent, n'écoutent pas la colère des riverains, tolèrent des bagarres entre bandes et des nuisances pourtant inadmissibles.

Ce drame est aussi la conséquence de l'effondrement du respect dû aux forces de l'ordre et de leur désarmement moral.

Marine Le Pen appelle à la tolérance zéro et à chasser le laxisme de la conduite des affaires publiques. Les banlieues comme les campements nomades doivent être désarmés par la puissance publique. Les effectifs de force de l'ordre doivent être augmentés au niveau de l'insécurité en France, après des années d'affaiblissement sous Sarkozy puis Hollande. Les éléments perturbateurs doivent être neutralisés sur chaque mètre carré du territoire national, par une police et une gendarmerie réarmées matériellement et moralement.

Front National