Marine et Sophie Montel 230115

Communiqué de presse de Sophie Montel, députée FN au Parlement européen, tête de liste pour la Bourgogne-Franche-Comté aux Régionales de décembre 2015 du 28/08/2015

En mai dernier, le Ministre de l’économie E. Macron fanfaronnait à Belfort et le ton haut annonçait « zéro licenciement » L’Obs annonçait pourtant hier la probable suppression de 10 300 postes au niveau mondial dont 2 000 en France pour la branche énergie d’Alstom suite au rachat par le groupe américain General Electric (rachat validé d’ailleurs par Hollande).

Une trahison et un mensonge de plus à mettre au crédit des socialistes Entre des chiffres du chômage bidouillés trimestre après trimestre, des effets de communication lamentables sur une croissance qui ne repart pas, ces suppressions d’emplois à venir chez Alstom prouvent une nouvelle fois l’incapacité de l’équipe Hollande/Valls

Entreprise stratégique par excellence, Alstom doit évidemment rester un fleuron de l’industrie française.

Nous apportons notre entier soutien aux salariés d’Alstom. Le gouvernement doit rapidement annuler cette opération. Nous demandons en outre, que la Caisse des Dépôts et Consignations, bras armé financier de l’Etat soit sollicitée.

Notre indépendance stratégique doit être défendue avec force, notre savoir-faire de pointe doit être soutenu et développé et non pas disloqué et éparpillé aux quatre coins de la planète.

Sophie Montel