Valls chemise trempée La Rochelle 2015

Ah ! ça fait plaisir à voir !

Enfin, un homme politique qui mouille sa chemise ! 

Hélas, il la mouille non pas pour les Français qui se trouvent de plus en plus dans la mouise et l'anxiété de leur avenir, mais pour les militants du PS présents au Congrès de La Rochelle qui se tenait en cette fin de semaine ensoleillée.

Entre un appel aux rassemblement de la gauche en vue des élections régionales de décembre prochain, un projet de refonte "totale" du droit du travail dans le sens souhaité par son ministre Emmanuel Macron, ce qui risque de ne pas plaire à tout le monde dans son parti et une attaque en règle des Républicains qui "court derrière le Front national et donne des interviews à Valeurs Actuelles" (les journalistes de l'hebdomadaire du groupe Valmonde présidé par Etienne Mougeotte , un sarkolâtre de choc, vont probablement être heureux d'apprendre qu'ils écrivent dans une publication qui roule pour la droite extrême pour ne pas dire l'extrême-droite...), et une affirmation de plus qu'il faut être "humain" envers les "migrants" et d'ailleurs il s'est fait applaudir (ce qui ne se refuse pas en ce moment) en annoncant que "chaque demande d'asile doit être examinée, rapidement ", le Premier ministre a en effet perdu des litres d'eau.

Ce qui n'empêche pas le Chef du Gouvernement d'être très optimiste quant à la situation économique de notre pays puisqu'il l'affirme " les premiers résultats sont là. Ils sont encore insuffisants pour combattre le désespoir de nombre de nos concitoyens, mais suffisants pour affirmer que nous sommes sur la bonne voie, pour raviver l’espoir, pour réussir"...

Et de conclure son discours par un vibrant hommage fait à François Hollande : "un homme d’Etat qui, depuis la victoire de 2012, avec autorité, pugnacité, sang-froid, préside à la destinée de notre pays"

Une note d'humour cela donne de la fraicheur dans une salle surchauffée. Non ?

Stéphane Grappin

Responsable de la communication numérique du FN39