Urne bleue

L'opposant socialiste Michel Maffre est arrivé en tête lors de la municipale partielle dimanche à Pia, dans les Pyrénées-Orientales, dont le second tour, le 13 septembre, l'opposera au FN et au maire sortant Guy Parès (DVG).

Michel Maffre a recueilli 40,25 % des suffrages exprimés, devant Guy Parès (DVG), à la tête de la commune depuis plus de trente ans, qui recueille 35,26 %. Le FN, représenté pour ses premières municipales à Pia par Jérôme Palmade, 27 ans, rassemble 24,49 % des suffrages exprimés. Il est en position de se maintenir au second tour. Le Front était arrivé en tête dans la commune lors des départementales, avec plus de 40%

Ancien premier adjoint de Guy  Parès, Michel Maffre avait été sacré dauphin par le maire, avant que celui-ci ne fasse volte-face, d'où la division de la gauche. La droite classique n'est pas représentée lors de ce scrutin

L'élection de mars 2014 avait été annulée après une plainte de Michel Maffre à l'encontre de Guy Parès, qu'il accusait notamment d'avoir écrit un éditorial critique à son endroit dans le bulletin municipal.

La commune de Pia, limitrophe de Perpignan, compte 8.000 habitants environ. Michel Maffre n'avait été battu au second tour en 2014 qu'avec 61 voix d'écart.

Le 07/09/2015

Le Figaro