Briois 5

Communiqué de presse de Steeve Briois, maire d’Hénin Beaumont, Vice-président en charge des exécutifs locaux, député européen du 12/09/2015

Alors que le Premier ministre Manuel Valls avait imposé aux maires, une baisse substantielle de la dotation globale de fonctionnement, qui permet notamment de soutenir des investissements publics essentiels pour nos concitoyens, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve vient d’annoncer que l’Etat prendrait en charge toutes les places supplémentaires créées pour l’accueil des migrants clandestins, à hauteur de 1000 euros par place. Le coût de ce dispositif d’accueil pour les 24 000 clandestins annoncé par François Hollande, sera chiffré au minimum à 24 millions d’euros, même s’il ne fait aucun doute que la facture que le contribuable devra acquitter, sera beaucoup plus salée. En effet, Manuel Valls a déjà annoncé un renforcement de l’hébergement en centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) dont le dispositif est aujourd’hui plafonné à 25 000 places.

Ce seront donc 24 millions d’euros qui n’iront pas financer des dispositifs d’accueil pour les Français sans domicile fixe qui s’apprêtent à passer l’hiver dans la rue ou qui sont en attente d’un logement social. C’est pourquoi les annonces du Ministre de l’intérieur constituent un véritable scandale politique et un appel d’air formidable à la venue des centaines de milliers de migrants clandestins sur le territoire national, faisant désormais de la France, un pays aussi attractif à la submersion migratoire que l’Allemagne.

Le Front National demande que le gouvernement revienne immédiatement sur ces annonces délirantes qui font une fois de plus passer les Français après les clandestins. Il rappelle que les maires Front National ne dépenseront pas un euro d’argent public pour l’accueil et l’hébergement des migrants et ne soutiendront aucune action visant à faciliter leur installation sur le territoire de la République.

Front National