lundi 14 septembre 2015

Les régions Bourgogne et Franche-Comté verseront "1000 euros par place d'accueil créée"...

  "L'aide apportée sera de 1.000 euros par nouvelle place d'accueil créée. Elle doublera ainsi l'aide de l'État aux communes annoncée le 12 septembre" C'est dans un communiqué signé en commun que le président PS de la région Bourgogne François Patriat et que sa collègue de Franche-Comté, PS également,Marie-Guite Dufay, par ailleurs candidate de son parti aux prochaines régionales ont annoncé la "bonne nouvelle". Ils répondent de la sorte à l'appel formulé il y a quelques jours par le président de la République de... [Lire la suite]
lundi 14 septembre 2015

François Hollande et sa bande à Vesoul

Le président de la République François Hollande accompagné de son Premier ministre et une bonne partie du Gouvernement sont venus en Haute-Saône apporter la "bonne parole" socialiste auprès des habitants du monde rural. François Hollande a fait une annonce quelque peu "fourre-tout"' où il nous sert "21 mesures" résumées par L'Est Républicain : "Santé : pas un Français à plus de 30 minutes d’un service des urgences d’ici à 2017. Formation de 700 généralistes à l’aide médicale d’urgence. Augmentation du nombre de maisons de santé.... [Lire la suite]
lundi 14 septembre 2015

A Vesoul, François Hollande se balade mais oublie de gouverner

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National du 14/09/2015 La multiplication des déplacements de François Hollande dans la ruralité (Laon en mars dernier, aujourd’hui Vesoul) ne masquera pas l’inaction du gouvernement ni son mépris pour le monde rural, au moment même où l’on apprend que Manuel Valls annule un déplacement prévu de longue date chez les agriculteurs cette semaine à Rennes. Au delà des annonces de communication de François Hollande, qui ne sont pas celles d’un chef d’Etat mais plutôt... [Lire la suite]
lundi 14 septembre 2015

Gilbert Collard veut que le procureur de la république soit récusable

Proposition de loi présentée par Gilbert Collard, Député RBM du Gard du 13/09/2015 EXPOSÉ DES MOTIFS Les codifications régissant les procédures tant civiles que pénales permettent à tout justiciable de récuser son juge ; si des raisons objectives ou subjectives amènent à mettre en doute l’impartialité positive ou négative de ce dernier. L’Article 6-1 de la C.E.D.H est venu consacrer ce droit à ce que sa cause soit équitablement entendue par un tribunal indépendant et impartial. La théorie des apparences qui en découle a été... [Lire la suite]