Sophie Montel Officiel

Communiqué de presse de Sophie Montel , tête de liste FN-RBM en Bourgogne-Franche-Comté du 15/09/2015

La candidate socialiste-présidente du Conseil régional de Franche-Comté vient d’annoncer qu’elle comptait octroyer une aide financière de la région en plus de celle de l’État. Il y aura donc en tout 2 000 € par place d’accueil pour les migrants en Franche-Comté et en Bourgogne. Ne doutons pas que des aides supplémentaires suivront (elles ont déjà été promises), pour la scolarisation, pour l’insertion professionnelle, pour l’accès à la santé, etc.

Qui pourrait ne pas rester stupéfait devant cette soudaine débauche de moyens nouveaux ? À croire que nos régions ne connaissaient jusqu’à présent aucun problème de logement, de chômage, de formation des jeunes ou de désert médical ! Manifestement le délire immigrationniste empêche Mme Dufay et ses acolytes de voir la réalité.

Depuis des années les services publics sont soumis à de violentes cures d’austérité. Les emplois sont en baisse, les jeunes ne trouvent pas leur place sur le marché du travail. Pire, lorsqu’un grand chantier est lancé, ce sont des travailleurs détachés venus d’Europe de l’Est qui y sont employés alors que la seule Franche-Comté compte plus de 90 000 chômeurs des catégories A/B/C et la Bourgogne plus de 125 000. La pauvreté augmente de façon inquiétante.

Dans ce contexte, il est inacceptable que la région se déclare tout à coup en mesure d’aider les clandestins alors qu’elle est incapable de mener la moindre politique efficace en faveur des citoyens français, qui sont pourtant ses électeurs et contribuables. L’ancien président du conseil général de Corrèze, François Hollande, n’a trouvé à ouvrir en Haute-Saône qu’une prison. Nous manquons de logements, d’emplois, de places à l’hôpital ou à l’école. Nous ne pouvons pas accueillir de « migrants ».

Nos élus voteront donc bien évidemment contre cette mesure et nous l’abrogerons si je suis élue présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Nous concentrerons nos priorités sur nos compatriotes en difficulté.

Nous lutterons contre la submersion migratoire qu’encourage le funeste RPS.

Source : Page Facebook de Sophie Montel