Securite-sociale

Communiqué de presse de Philippe Murer, assistant parlementaire de Marine Le Pen du 24/09/2015

Cela fait maintenant 13 ans que la sécurité sociale est en déficit. Année après année, les gouvernements UMP et PS ont beau raboter les dépenses et les remboursements, fermer les hôpitaux de campagne et les services d’urgence, mettre une pression insupportable sur les médecins et les infirmières de chaque hôpital public pour accroître leur productivité et souvent leur nombre d’heures. Rien n’y fait, les cotisations sont inférieures aux prestations.

L’erreur est claire : ce sont avant tout les cotisations qui sont insuffisantes car au minimum 6 millions de Français sont sans travail. Au-delà du problème moral et social de laisser tant de Français au bord du chemin, ces 6 millions de cotisants manquent cruellement aux recettes de la sécurité sociale.
La conclusion est simple et claire : tant qu’il y aura un chômage massif, il sera presqu’impossible de combler le trou de la sécurité sociale.
A ce titre, seul le programme du Front National, permettant le retour d’un cercle économique vertueux en utilisant les leviers du protectionnisme intelligent, du patriotisme économique et d’une monnaie au service de l’économie, produira de la croissance, de l’activité, des emplois et par conséquent remettra la sécurité sociale à flot.

Front National