nkm

Comme sur l'ensemble des sujets qui intéressent au premier chef les personnes qui les subissent -et en l'occurence la météorologie et les orages violents qui ont endeuillés les Alpes-Maritimes- les représentants de la caste qui se partagent le pouvoir se la jouent "moi je sais tout, moi j'ai raison"...

Ainsi, sur Canal + ce lundi soir, la vice-présidente du parti sarkoziste, Nathalie Kosciusko-Morizet interrogée sur l'ouvrage du chef du service météo de France 2 Philippe Verdier qui dénonce l'imposture du fameux changement de climat en raison exclisive des activités de l'homme, a carrément traité les climatosceptiques et donc le présentateur de télévision de "connards".

Faut dire qu'elle a de la référence la dame...ça ne vous rappelle rien ce "connard" ?