Bay affiche régionales 2015

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 13/10/2015

Suite à la tragique fusillade en Seine-Saint-Denis au cours de laquelle un policier a été très grièvement blessé par un malfaiteur en cavale et fiché, la mobilisation des syndicats policiers mercredi place Vendôme sous les fenêtres de Christiane Taubira est légitime et doit être saluée.

Les policiers assurant notre sécurité sont een effet de plus en plus fréquemment confrontés à de nouvelles formes de délinquance qui mettent en danger leur intégrité physique et parfois même leur vie.

Face à la hausse exponentielle d’actes de délinquance toujours plus sauvages, Mme Taubira a répondu par la suppression des peines plancher, l’instauration de la « contrainte pénale », les différentes formes de liberté conditionnelle et, surtout, la culture de l’excuse érigée au rang de principe du droit pénal. En un mot, le laxisme le plus criminel et le plus dévastateur pour la sécurité des Français. Déjà, sous le mandat de Nicolas Sarkozy, 82 000 peines de prison ferme n’étaient pas effectuées, tandis que les libérations conditionnelles et mesures alternatives à l’emprisonnement ont été très largement assouplies.

Les fonctionnaires de police sont en proie à des conditions de vie et de travail toujours plus précaires, démunis et totalement abandonnés à eux-mêmes. Pour assurer les conditions élémentaires de l’ordre public, il faut d’abord veiller à la sécurité de ceux qui sont chargés de la sécurité de tous.

Nous demandons donc le renforcement des moyens humains et matériels de la police et de la gendarmerie (et notamment le rétablissement des 13 000 postes supprimés par Sarkozy et jamais rétablis par Hollande malgré ses promesses de campagne). Il est également nécessaire d’aggraver les peines s’agissant des crimes et délits contre les représentants de l’autorité de l’État, et d’instaurer la présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre agissant dans l’exercice de leurs fonctions en étendant à la police les dispositions déjà existantes pour la gendarmerie.

Front National