Philippot RTL

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National du 02/11/2015

Les nouveaux modes de calcul de l’Allocation adulte handicapé (AAH) et des aides personnalisées au logement (APL), proposées dans le projet de loi de finances 2016, risquent de précariser des centaines de milliers de nos compatriotes en situation de handicap. Le projet de budget 2016 prévoit en effet de prendre en compte dans le calcul de l’AAH les intérêts non imposables des comptes d’épargne tels que le livret A, avec pour effet de réduire le montant de l’AAH pour les bénéficiaires ayant un peu épargné, tout en faisant perdre les droits sociaux ouverts à ceux qui touchent l’AAH à taux plein. Pour beaucoup, ce sera un véritable coup de massue antisocial.

Ces nouvelles dispositions austéritaires sont non seulement injustes, elles sont aussi gravement immorales. Alors que tant de dépenses injustifiées se développent, liées notamment à la crise des migrants ou à l’Union Européenne, le gouvernement fait le choix de taper sur les personnes handicapées.

Ces dispositions doivent être retirées du projet de loi de finances pour 2016. Imposée par l’UE et suivie docilement par nos gouvernements, l’austérité aveugle et inhumaine doit cesser.

Front National