Echenoz-la-Meline carte

Échenoz-la-Mélineproximité de Vesoul (Haute-Saône) accueille 15 clandestins de plus... ceux-là, arrivés ce jeudi, transportés aux frais du contribuable en autocar arrivent  également de la "jungle" de Calais et rejoignent les huit hommes déjà présents.

"Plusieurs bus ont quitté le Pas-de-Calais le matin même, pour des centres de mise à l’abri en Haute-Saône donc, mais aussi en Bretagne" (L'Est Républicain). Accueillis en personne par le secrétaire général de la préfecture de la Haute-Saône, les désormais vingt-trois "réfugiés" sont logés -gratuitement bien entendu- dans des locaux appartenant à Habitat 70, l’opérateur du logement social public du département.

Plus précisément, les nouveaux arrivés sont tous des hommes seuls et sont de nationalité soudanaise, érythréenne et afghane. On est loin des familles ayant échappé à la guerre en Syrie !

Enfin à Échenoz-la-Méline, comme l'écrit ce matin l'Est Républicain , "le bâtiment rénové dans l’optique d’accueillir les migrants en provenance de Calais, compte trente-six places. Autant de migrants sont donc amenés à passer à terme l’hiver ici, à l’abri."

Les 3000 habitants de cette cité haut-saônoise sont prévenus

Stéphane Grappin

Responsable de la communication numérique du FN39