Bay officielle

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 17/11/2015

D’après les derniers éléments de l’enquête, on apprend que Samy Amimour, l’un des kamikazes qui ont tué 89 innocents au Bataclan vendredi 13, a travaillé 15 mois à la Régie des transports. La RATP serait ainsi l’une des sociétés qui emploierait le plus de personnes faisant l’objet d’une fiche S de surveillance. Ces informations sont d’autant plus alarmantes que les transports en commun constituent une cible prioritaire pour les terroristes islamistes.

Il est donc urgent que l’Etat prenne ses responsabilités et fasse toute la lumière sur les dérives communautaires islamistes qui ont lieu au sein de cette entreprise publique stratégique. D’après plusieurs témoignages, pour éviter le caillassage des bus dans certains quartiers sensibles, la RATP aurait même embauché « des grands frères au profil peu recommandable ».

En jouant ainsi avec la sécurité des Français, la RATP a pris le risque de créer d’éventuelles complicités. Le Front National appelle donc le gouvernement à mener une lutte impitoyable contre le communautarisme, terreau de l’islam radical. La laïcité doit être effective partout et les revendications politico-religieuses lourdement sanctionnées. Il faut aussi en finir avec la politique de discrimination positive initiée par Nicolas Sarkozy et poursuivie par François Hollande, qui consiste à substituer au critère du mérite et de la compétence des considérations d’ordre idéologique dont chacun constate aujourd’hui les profondes menaces qui en résultent.

Front National