mardi 17 novembre 2015

Attentats à Paris : pour Marine Le Pen, le gouvernement aurait dû démissionner s'il avait eu "le sens de l'honneur"

La présidente du Front National Marine Le Pen a estimé mardi soir sur France 2 que le gouvernement aurait dû démissionner  s'il avait eu "le sens de l'honneur", après les sanglants attentats à Paris et à Saint-Denis qui ont fait au moins 129 morts. "Si ce gouvernement avait le sens de l'honneur, ils auraient je crois remis leur démission", a affirmé Marine Le Pen. "Quand M. Cazeneuve dit que prôner le jihad n'est pas un délit, quand Mme Taubira dit qu'il faut comprendre ces jeunes qui partent en Syrie, quand M. Valls... [Lire la suite]
mardi 17 novembre 2015

Dérives islamistes au sein de la RATP : l'Etat doit agir d'urgence

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 17/11/2015 D’après les derniers éléments de l’enquête, on apprend que Samy Amimour, l’un des kamikazes qui ont tué 89 innocents au Bataclan vendredi 13, a travaillé 15 mois à la Régie des transports. La RATP serait ainsi l’une des sociétés qui emploierait le plus de personnes faisant l’objet d’une fiche S de surveillance. Ces informations sont d’autant plus alarmantes que les transports en commun constituent une... [Lire la suite]
mardi 17 novembre 2015

Le ministère de la Santé se prépare à une attaque chimique

Dès le lendemain des attentats de Paris, un arrêté autorisant l’utilisation par le Samu de sulfate d’atropine, antidote qui permet de prendre en charge des personnes victimes d’attaque chimiques, a été publié au Journal Officiel. En toute discrétion. Signé par le directeur général de la santé (DGS), Benoît Vallet, par délégation de la ministre de la Santé Marisol Touraine, l’arrêté publié dimanche au Journal Officiel, vise à parer d'éventuelles attaques aux gaz VX et VR, au tabun, au soman, au cyclosarin mais surtout au sarin. ... [Lire la suite]
mardi 17 novembre 2015

Sondage : après les attentats, les Français sont en colère mais n'ont pas peur

La colère, pas la peur ! Quatre jours après les terribles attentats qui ont frappé le pays, c’est le sentiment qui domine chez les Français. Une large majorité - 57% - des personnes interrogées dans notre sondage exclusif Odoxa éprouvent de la colère. Viennent ensuite la peine - pour 40% des sondés -, puis la solidarité (31%). Mais la France n’a pas peur, seuls 13% des personnes interrogées éprouvant ce sentiment. A noter que la hiérarchie du ressenti des événements était la même en janvier dernier, après les attentats contre... [Lire la suite]
mardi 17 novembre 2015

Fabien Clain, la voix de l'État islamique

Fabien Clain, 35 ans, est l'homme qui a enregistré le message de revendication des attentats de Paris. Un islamiste français connu comme étant un recruteur de Daech. C'est par sa voix que l'État islamique a revendiqué les attentats qui ont frappé Paris vendredi 13 novembre. Fabien Clain, alias «Omar», est un des nombreux Français présents au sein du groupe terroriste EI. Aujourd'hui, une source policière a affirmé au Figaro, que «c'est très probablement lui», qui a lu le texte de revendication des actes présumés commandités par... [Lire la suite]
mardi 17 novembre 2015

Inquiétante montée religieuse à la RATP

    Samy Amimour, l'un des kamikaze qui ont tué 89 personnes au Bataclan vendredi 13, a travaillé 15 mois à la Régie des transports, qui a confirmé l'information lundi. En interne, certains s'inquiètent d'une montée des incidents liés à la religion parmi les agents. Le sujet est sensible. Depuis quelques années, la RATP constate une multiplication d'incidents liés à la religion, principalement parmi les 17 000 conducteurs de bus. Un poste que Samy Amimour, l'un des kamikazes, a occupé pendant quinze mois avant de... [Lire la suite]
mardi 17 novembre 2015

L’Honneur de nos Médecins

Communiqué du Dr. Joëlle Mélin, Eurodéputée, En charge de la santé et de la protection sociale auprès de Marine Le Pen du 16/11/2015 Ils étaient en colère. Ils avaient fermé leur cabinet, ils étaient à Paris pour manifester leur opposition farouche à la Loi Touraine, cette loi mortifère pour notre système de santé français, qui est, et qui doit rester, un des meilleurs du monde. Dans la minute où les attentats ont été connus, ils ont tous répondu à l’appel, ils se sont spontanément proposés pour aider dans les hôpitaux... [Lire la suite]