Sens (Yonne) champs-plaisants

La préfecture de l'Yonne a annoncé vendredi la mise en place d’un couvre-feu dans le quartier sensible des Champs-Plaisants à Sens, de vendredi soir à lundi matin, après une saisie d'armes. Cette décision, qui entre dans le cadre de l'état d'urgence, "prend effet à compter de vendredi 20 novembre, 22h jusqu’au lundi 23 novembre - 6h", écrit la préfecture dans un communiqué

En conséquence, la circulation piétonne et routière est interdite sauf pour les véhicules d'urgence les soirs entre 22h et 6h", a précisé une porte-parole. Ce couvre-feu a été décidé suite à des perquisitions administratives menées dans la nuit de jeudi à vendredi, qui "ont donné lieu à la découverte d’armes non autorisées et de faux papiers".

La préfecture a ajouté que des personnes avaient été placées en garde à vue, sans en préciser le nombre. Le couvre-feu est une des mesures applicables depuis l'instauration de l'état d'urgence, qui a été prolongé jeudi jusqu'à fin février par l'Assemblée nationale à la quasi unanimité.

Depuis l’entrée en vigueur de ce régime d'exception le 13 novembre, après les attentats (130 morts et plus de 350 blessés) à Paris et Saint-Denis, "les forces de l'ordre procèdent chaque nuit à des perquisitions", sans lien direct avec les attentats, "décidées par les préfets" et "des assignations à résidence sont prononcées par décision ministérielle", avait déclaré mercredi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Par Christophe Chafcouloff le 20/11/2015

RTL