UE Turquie 291115

En première ligne pour accueillir les réfugiés venus de la Syrie voisine, la Turquie va recevoir une aide de 3 milliards d'euros de la part de l'Union européenne. Les dirigeants européens et Ankara se sont mis d'accord sur ce fond, dimanche 29 novembre, à l'issue d'un sommet à Bruxelles (Belgique). Les deux parties ont aussi annoncé qu'ils allaient activer un "plan d'action commun" pour mieux gêrer l'afflux de réfugiés, sur lequel elles s'étaient mises d'accord en octobre.

La candidature de la Turquie à l'UE sera "redynamisée"

Selon la chancelière allemande Angela Merkel, plusieurs dirigeants de l'UE ont évoqué, lors de discussions préalable à ce sommet, l'idée d'accueillir des réfugiés installés en Turquie, sans que des chiffres précis soient discutés.

Mais les dirigeants de l'UE et de la Turquie sont aussi tombés d'accord sur le besoin de "redynamiser" la candidature d'Ankara à l'entrée dans l'Union européenne, comme l'a expliqué le président du Conseil européen Donald Tusk.

Le 29/11/2015 avec agences

France TV infos

Note BYR : Une soumission intolérable, un abandon de toute volonté : c'est ce qui m'arrive en tête en premier lieu en lisant cette information dramatique. Les voisins directs de la Turquie (soutien réel de l'EI du moins dans ses rapports économiques), la Grèce et Chypre qui, eux, sont en première ligne pour cette affaire de réfugiés "syriens" doivent être heureux ce soir ! La signature des dirigeants européens de ce jour seront lourdes de conséquences, à n'en pas douter. Et une catastrophe de plus, une !