Montel Besançon octobre 2015

Pris de panique après la publication de sondages qui me mettent en position de force pour remporter la région Bourgogne, Franche-Comté, le Parti Socialiste est désormais prêt à tout pour empêcher les patriotes de triompher dans les urnes.

Ainsi au cours d’un meeting et en présence de Marie-Guite Dufay, le Président sortant de la région Bourgogne François Patriat a ainsi affirmé : « Voter FN, c’est voter Daech ! ».

Cette déclaration aurait dû immédiatement faire réagir mon opposante, qui aurait dû se désolidariser de tels propos. Elle n’en a rien fait, et donc « qui ne dit mot consent ».

Comment Marie-Guite Dufay peut-elle se prétendre une femme d’honneur et en même temps instrumentaliser de façon aussi abjecte qu’éhontée la mort de tant de nos compatriotes, victimes d’attentats perpétrés par des terroristes islamistes qui seuls méritent notre mépris et notre détestation ?

La politique doit avoir des limites, elles ont été dépassées. Je demande solennellement à Marie-Guite Dufay de s’excuser de ce dérapage odieux. Pas seulement pour moi et les millions d’électeurs que le FN représente, mais surtout pour la mémoire des vraies victimes du vrai ennemi, Daesh.

Sophie Montel 2015