mercredi 2 décembre 2015

L'état d'urgence et la révision de la Constitution

  Thomas Andrieu, le directeur des libertés publiques et des affaires juridiques (DLPAJ) du ministère de l’Intérieur a donné un entretien aux journalistes de l'agence AEF. Selon lui, la décision de déclarer l’état d’urgence a été prise avant 22 h 30, le vendredi 13 novembre dernier, soit immédiatement après l'évacuation de François Hollande du Stade de France et donc bien avant l'assaut lancé au Bataclan par les policiers de la BRI. Le haut-fonctionnaire assure au sujet de la modification de la Constitution souhaitée... [Lire la suite]
mercredi 2 décembre 2015

...la course se poursuit...

Le chef du gouvernement continue sa longue campagne non pas au seul service de la population française, non pas en direction de nos compatriotes qui font chaque jour viennent dans les agences de Pôle Emploi, mais contre le Front National. Depuis quelques jours, il aura été rejoint par la quasi-totalité du "microcosme politique" pour paraphaser un prédécesseur à l'actuel locataire de Matignon, qu'ils se disent de droite ou de gauche, par la presse, nationale et régionale (elle tient à ses subventions), par le Medef, etc... Mais le... [Lire la suite]
mercredi 2 décembre 2015

Vers un état d’urgence permanent

L’Europe, c’est la paix. Ainsi parlaient les inconditionnels de l’Europe Unie à la fin des années 50. Pour appuyer cette affirmation, ils nous parlaient de l’Amitié entre les peuples, qui ne seraient assez stupides pour s’entretuer. La guerre, c’était la faute des nations. D’ailleurs, souvenez-vous, braves gens, des méfaits du nationalisme. Il fallait faire disparaitre les nations, symbole par excellence de l’âme belliqueuse et les remplacer par une entité que personne jusqu’à présent n’a su définir. On nous a parlé de... [Lire la suite]
mercredi 2 décembre 2015

Florian Philippot sur Radio Classique le 02/12/2015

Florian Philippot, vice-président du FN, tête de liste aux élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine est l'invité politique de Guillaume Durand avec LCI  le 02/12/2015
mercredi 2 décembre 2015

500 000 migrants relocalisés de Turquie en Europe ? Le plan de la honte !

Communiqué de presse du Front National du 02/12/2015 Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, a déclaré aujourd’hui qu’un plan de relocalisation dans l’Union européenne de 400 000 à 500 000 migrants, principalement originaires de Syrie et actuellement installés en Turquie, avait été négocié en marge de l’accord passé entre la Turquie et l’UE la semaine dernière sur les migrants. Rappelons que cet accord scandaleux prévoit déjà le versement de 3 milliards d’euros à la Turquie, la libéralisation des visas pour les Turcs... [Lire la suite]
mercredi 2 décembre 2015

Estrosi bien placé dans la course "à qui est le plus contre le FN"...

Oui, décidément, la peur de perdre (et là en l'occurence il est question des élections) fait perdre la tête à de nombreux caciques à l'image du président PS sortant de la région Bourgogne, François Patriat qui nous explique platement, en substance, que s'il y a des attentats en France c'est parce qu'il y a une montée du Front National au sein de l'opinion publique française... On a une version socialiste, voici à présent la version sarkozyste : le maire de Nice, Christian Estrosi, candidat "Les Républicains" à la présidence de... [Lire la suite]
mercredi 2 décembre 2015

Monsieur Gattaz se trompe de siècle

  Communiqué de Pascal Gannat et Samuel Potier, candidats du Front National (FN) aux élections régionales dans les Pays de la Loire, chefs d’entreprises, du 01/12/2015 Le Front National (FN) de Loire-Atlantique exprime son plus vif mécontentement suite aux propos tenus par Pierre Gattaz, président du MEDEF, à l’encontre de notre formation politique, premier parti de France. Que représente-t-il pour ainsi insulter des millions de français ? Pierre Gattaz, cacique du patronat français, aura passé sa carrière à percevoir des... [Lire la suite]