Marion 2015

Marion Maréchal-Le Pen a visiblement convaincu les Vauclusiens. Si la députée FN de Vaucluse fait plus de 44% des voix, elle laisse loin derrière Christian Estrosi (Les Républicains) et le socialiste Christophe Castaner, autour des 18%.

Avec 44,2% des suffrages, le Front National laisse loin derrière, le Parti Socialiste second avec 18,2% des voix et les Républicains, troisième avec 17,9%. La liste Front de gauche - Europe Ecologie les Verts termine elle quatrième avec 6,2%... Toutes les autres listes réalisent moins de 5%. Attention cependant dans la perspective du second tour, ces "petites listes" rassemblent tout de même 28.000 voix, et toutes compteront dimanche prochain, qu'elles s'expriment dans les urnes, ou qu'elles restent à la maison.

Marion Maréchal Le Pen en tête dans 134 communes sur 151 en Vaucluse

La victoire du Front National n'est pas une surprise - il était déjà en voix, le premier parti du département depuis les élections départementales (au mois de mars). Ce n'est pas la victoire mais l'ampleur de cette victoire qui surprend : Marion Maréchal Le Pen fait 57.000 voix de plus que son grand-père (Jean-Marie Le Pen) au premier tour de 2010.

134 communes sur 151 ont voté Marion Maréchal le Pen : Gignac à 63%, une vingtaine de communes à plus de 50 % (Le Pontet, Monteux, Entraigues, Cavaillon ou Vedène) et une cinquantaine à plus de 40%. Ils laissent la gauche et les Républicains loin derrière : 18,2 % pour le socialiste Christophe Castaner, 17,9 % pour Christian Estrosi des Républicains. 

Le FN multiplie par deux son score en cinq ans

En 5 ans, le score du Front National a été multiplié par 2 dans le département : 57.000 voix de plus que son grand père Jean-Marie Le Pen en 2010. Un premier tour dévastateur : Christophe Castaner a décidé de se retirer de la course du second tour. Il n'y aura donc plus d'élu de gauche à la région pendant 6 ans.

Par et Daniel Morin le 07/12/2015

France Bleu