Urne électorale

Tout d'abord, la participation en forte hausse (50,54% à 17 h selon le Ministère de l'Intérieur et près de 59% selon les sondeurs) prouve que les Français demeurent réellement attachés à la vie politique de notre pays ce qui est une excellente nouvelle.

Pour la Franche-Comté elle atteint 52,4% et pour la Bourgogne 49,3% (toujours à 17 h).

Dimanche 13 décembre, en arrivant à la troisième place selon les instituts de sondage  dans toutes les (nouvelles) régions de France métropolitaines ,et même si en raison d'une incroyable campagne de dénigrement et de haine à l'encontre des patriotes, aucune d'entre-elle n'a été gagnée, le FN a franchi une étape des plus importante, avec notamment cinq régions où notre parti a recueilli plus de 11%  des suffrages (en Nord-Pas-de-Calais-Picardie avec Marine Le Pen (42,40% selon les sondages de sortie des urnes) en Bourgogne-Franche-Comté avec Sophie Montel (32,50 %) en Provence-Alpes-Côte d'Azur avec Marion Maréchal-Le Pen (45,5%), Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne avec Florian Philippot (37%) et Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon avec Louis Aliot (33,8%).

Certes, à l'heure actuelle, nous ne pouvons pas être affirmatif concernant le nombre d'élus FN-RBM élus ce soir dans les 13 nouveaux conseils régionaux et en particulier concernant la Bourgogne et la Franche-Comté (et plus précisément le Jura), mais une chose est bien certaine le Front National est bien le 1er parti de France !

En tout cas félicitation aux deux candidats de la gauche en NPDCP et en PACA : belle victoire...

Mais, les français ont voté et donc, le peuple s'est exprimé.