FN 2

Pas de région pour le FN. Au lendemain du second tour des élections régionales, le Front National n'est pas parvenu à gagner une seule région. Néanmoins, le parti de Marine Le Pen réalise de très bons scores. Le Front National devient une force politique incontournable et s'ancre dans chaque territoire.

La preuve en trois chiffres.

Un score historique : 6,8 millions de voix

Avec 6,8 millions de voix au second tour, le Front National dépasse son record de la présidentielle de 2012. Marine Le Pen avait alors obtenu 6,42 millions de suffrages au premier tour.

Lors de ces élections régionales, le FN a rassemblé 6,018 millions de voix au premier tour. Il a donc amélioré son score de 800 000 voix entre le premier et le second tour, selon les chiffres fournis par le ministère de l'Intérieur lundi 14 décembre.

En tout, 358 sièges, soit trois fois plus qu'en 2010

Entre le scrutin de 2010 et celui de 2015, le FN parvient à tripler son nombre de sièges de conseillers régionaux. Le Front National passe ainsi de 118 sièges à 358 sièges entre les deux élections.

Dans le rapport de force, le parti de Marine Le Pen s'impose donc comme la troisième force politique, derrière la droite, qui obtient 818 sièges et la gauche, 618 sièges.

En tête dans huit départements

Le Front National, en pole position dans six régions au premier tour, arrive en tête dans huit départements au second tour. Son score est particulièrement impressionnant dans le Vaucluse où le FN obtient la majorité absolue, avec 51,28% des voix. Il devance la liste d'union de la droite de Christian Estrosi, qui obtient 48,72% des voix, mais qui remporte pourtant la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le 14/12/2015

France TV infos

Note BYR : Sympa les journalistes...sauf qu'ils nous racontent des salades en écrivant que le FN n'est que la troisième force politique du pays : le Front est bien le 1er parti de France, les deux autres n'étant que des coalitions rassemblant une quinzaine de formations. Et parmi les huit départements remportés par le FN, deux sont Comtois, la Haute-Saône et le Territoire-de-Belfort.