Arnautu FN Nice

Communiqué de presse de Marie-Christine Arnautu, Vice-présidente du Front National, Député français au Parlement Européen, Conseiller municipal et métropolitain Nice du 26/01/2016

Hier, lundi 25 janvier, la commission Transports du Parlement européen s’est réunie en présence des ministres des transports luxembourgeois et néerlandais.

Après avoir déploré la vacuité des débats faits d’autocongratulations et de phrases creuses, j’ai interrogé ces ministres sur des questions de fond : concurrence déloyale dans le secteur aérien, insécurité dans les transports, due au comportement inadmissible des clandestins, visant en particulier les camionneurs ou les équipages et passagers de ferries à Calais : bien sur aucune réponse

J’ai demandé en outre à Mme Mélanie Schultz, ministre des transports néerlandais si la décision qu’elle avait prise dans son propre pays en décembre dernier permettant aux moniteurs d’auto-école de se faire payer leurs services contre des prestations sexuelles serait étendue à l’ensemble des États membres.

Visiblement gênée, le ministre a volontairement rejeté cette question. Quant aux députés de gauche d’habitude si prompts à dénoncer le sexisme supposé des sociétés européennes, ils n’ont pas saisi l’occasion de s’élever contre cette atteinte réelle à la dignité de la femme, préférant défendre leur alliée européiste. Cette attitude ne présage donc rien de bon de la nouvelle présidence néerlandaise du Conseil Européen durant les six mois à venir.

Front National