Sarkozy 4

Le président des Républicains n'a pas apprécié l'attitude des deux vainqueurs des élections régionales qui ont pris leur distance avec l'ancien président de la République.

Nicolas Sarkozy n'a guère apprécié les critiques de Xavier Bertrand et Christian Estrosi, nouveaux présidents de région en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Provence-Alpes-Côtes-d'Azur, auxquels il prédit une disparition rapide des radars médiatiques : "Ils se croyaient mini-présidents de la République. En fait, ils sont chefs des trains et des ­lycées", a-t-il ironisé devant un proche.

Ce n'est pas la première fois que le patron du parti Les Républicains s'en prend à ces deux anciens ministres. Fin décembre, il avait raillé les discours "d'ouverture" de Xavier Bertrand et Christian Estrosi à la sortie du deuxième tour des élections régionales, victimes du "syndrome de Stockholm".

Le 31/01/2016

Le JDD