Collard bureau de vote

Communiqué de presse de Gilbert Collard, Député du Gard, secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine, membre du bureau politique du Front National du 03/02/2016

Gilbert Collard interpelle l’opinion publique en criant tout haut ce que veut dissimuler tout bas le Gouvernement :

-En janvier 2016, 8.250 personnes ont été signalées comme radicalisées sur l’ensemble du territoire contre 4.015 en mars dernier, soit plus qu’un doublement en moins d’une année ! Ces chiffres, par définition, ne tiennent pas compte de tous les néo-radicalisés non détectés par les services de police. Pourtant combien sont-ils, cachés dans les cités ? Plus du double ?

-Parallèlement, au moins 285 « djihadistes Français » sont partis rejoindre les rangs de Daesh en Syrie. Une question légitime : a-t-on le droit de parler encore de citoyens Français au sujet de tels traîtres à la Patrie ? Un constat alarmant : en seulement dix jours d’existence, le numéro vert anti-djihad a enregistré 24 signalements de candidats au départ pour la Syrie.

Que fait le pouvoir politique UMPS pour lutter contre ces avancées idéologiques de l’islam radical en France ? Il permet sans broncher la tenue du 9ème congrès de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) à Lille le 7 février prochain !

Pourtant le programme montre que certains invités seront là pour prêcher un islam politique et radical…

Gilbert Collard pose une question simple : Combien va-t-on compter de nouvelles recrues pour l’islamisme radical et plus tard pour le djihad lors de cette manifestation ?

Front National