Guénolé

Le "buzz" du jour.

Figurez-vous qu'un panel de six journalistes appuyé du politologue Thomas Guénolé vient tout juste de donner un prix à notre présidente : celui du menteur en politique...

Pour monsieur Guénolé et les six journalistes (sans que l'on en connaissent les noms)du jury, Marine Le Pen à dit une contre-vérité lors de la campagne pour les régionales en affirmant "Les hôpitaux font face à la présence alarmante de maladies contagieuses non européennes, liées à l'afflux migratoire."

Pourtant, il n'y a qu'a visiter quelques centres hospitaliers de nos régions de Franche-Comté et de Bourgogne, qui ne sont pas les plus concernées par rapport au nord de notre pays, pour se rendre compte que loin d'être un mensonge, cette phrase n'est, hélas, qu'un simple constat d'une réalité.

Et puis, franchement, en terme de neutralité sociologique et  journalistique, Thomas Guénolé...

Nous en connaissons un de bonimenteur de foire, mais celui-ci, est locataire d'un des palais de la République depuis 2012...

Il est assurément hors-concours !

Stéphane Grappin

Responsable de la communication numérique du FN39