Bobigny (93)

Communiqué de presse de Jordan Bardella, Secrétaire départemental FN de Seine-Saint-Denis, Conseiller régional d’Île-de-France et Président du Collectif Banlieues Patriotes du 05/02/2016

En mars 2015, lors d’un débat télévisé organisé par la chaîne régionale de France Télévision, je dénonçais le système politique clientéliste et mafieux mis en place par l’UDI à Bobigny pour ravir la municipalité au PCF en 2014. En se portant sur la liste menée par Stéphane De Paoli, marionnette de Jean-Christophe Lagarde, les Balbyniens aspiraient à rompre avec l’archaïsme communiste.

Ils ne pouvaient alors imaginer qu’ils livreraient leur ville à un gang politique corrompu qui préfère se servir plutôt que servir l’intérêt général.

Le bilan des pratiques de l’UDI est calamiteux : candidats condamnés pour violence ou proches d’organisations criminelles, recrutement de « caïds », subventions à des associations douteuses et communautaristes, financement de cours d’arabe dans les quartiers ; telles sont les méthodes mafieuses du système UDI-Lagarde en Seine-Saint-Denis pour acheter son électorat et faire main basse sur les cités.

Publiée le 4 février 2016, l’enquête du magazine Le Point sur la réserve parlementaire de Jean-Christophe Lagarde, député-maire de Drancy, vient confirmer le financement occulte de plusieurs associations de quartiers balbyniennes, dont certaines sont statutairement présidées par des proches du « gang des barbares ». Outre les méthodes générales de corruption, l’article rapporte également un détournement illégal de fonds de cette même réserve ayant permis l’approvisionnement du compte bancaire personnel de recrues locales. Bref, l’argent public a servi d’argent de poche aux caïds des cités.

Devant un tel contexte, nous comprenons que la mairie de Bobigny soit secouée par des scandales à répétition et des dépôts de plainte pour violences ou menaces de mort. La condamnation récente du premier adjoint au maire par la justice aurait dû entraîner sa démission immédiate.

Le Front National de Seine-Saint-Denis appelle les habitants de Bobigny à s’élever contre la corruption qui gangrène les quartiers de la ville et à reprendre leur destin en main. Il lancera une campagne d’information locale à destination de la majorité silencieuse qui aspire au vivre-en-paix.

FN 93