Ferrette Bas-Rhin

D’ici quelques semaines, la population de cette paisible localité alsacienne (Ferrette, Bas-Rhin) s’appréciera de 10% avec l’arrivée de 80 migrants.

Comme le révèle Le Monde, les habitants de ce bourg fortifié de 800 habitants demeurent divisés sur l’accueil, d’ici quelques semaines de 80 migrants, soit 10% de sa population actuelle. Ces derniers devraient prendre leur quartier dans l’ancienne caserne de gendarmerie mobile, en déshérence depuis 2013 et le départ de l’escadron. Outre cet « espace d’accueil », une quinzaine de F4 et F5 accueillera les réfugiés, le temps que leurs demandes d’asile soient traités, soit durant près d’un an comme le note le quotidien.

Néanmoins, si c’est bel et bien l’Etat qui a désigné Ferrette pour accueillir ces 80 migrants, certains habitants ne décolèrent pas et accuse la municipalité d’être directement responsable« J’ai reçu une demi-douzaine de courriers haineux, un ou deux appels », déclare l’édile de la ville dans les colonnes du quotidien, à qui il est parfois reproché, par ces habitants hostiles à l’arrivée des réfugiés de ne pas s’occuper en priorité des « pauvres » de la ville.

Le 19/02/2016

Valeurs Actuelles

Note BYR : Et pendant que des F4, F5 et autres logements sont mis à disposition des clandestins et ce "durant près d’un an" comme le signale les médias, les SDF qui eux sont bien là depuis des lustres, restent dans la rue. Il n' y a pas un souci de cohérence là ?