Idomeni

Des migrants bloqués près de la ville grecque d'Idomeni, à la frontière de la Macédoine, ont manifesté aujourd'hui pour demander l'ouverture de cette frontière.

Environ 50.000 migrants et réfugiés sont aujourd'hui bloqués sur le territoire grec et ne peuvent poursuivre leur route vers l'Allemagne et l'Europe occidentale à la suite de la fermeture des frontières des pays de la "route des Balkans".

Au moins 12.000 personnes, dont des milliers d'enfants, vivent au camp d'Idomeni dans des conditions précaires.

Environ 400 d'entre elles se sont rassemblées dimanche dans ce camp en agitant des serviettes blanches et en brandissant des pancartes où on pouvait lire "Ouvrez la frontière".

Le 27/03/2016

Le Figaro