Etat islamique ville

Selon une étude parue aux Pays-Bas, la France est le pays européen qui fournit le plus de combattants à l'Etat islamique en Syrie et en Irak.

France, Allemagne, Royaume-Uni... Le point commun entre ces trois pays européens ? Ils sont en tête des fournisseurs de combattants européens à l'Etat islamique. La France domine ce classement. Ils sont plus de 900 à avoir pris le départ pour la Syrie ou l'Irak selon cette enquête.

La Belgique, théâtre d'attentats le 22 mars dernier, est première proportionnellement à sa population. Pour chaque million d'habitants, 41 partent faire le djihad. Au total, entre 3.922 et 4.294 ressortissants de pays de l'Union européenne sont partis combattre en Syrie et en Irak.

Molenbeek, le symbole

La plupart de ces combattants viennent de zones urbaines ou de banlieues de la périphérie des grandes villes. Le quartier de Molenbeek est un parfait exemple de ces zones de départ. La plupart des terroristes du 13 novembre et du 22 mars en sont issus. La commune bruxelloise est devenue le symbole de la radicalisation dans les villes occidentales.

Le 01/04/2016

Valeurs Actuelles