Elevage de poules

Communiqué du Collectif Belaud-Argos du 25/05/2016

Les scandales se suivent et se ressemblent dans l’industrie agroalimentaire. Dernier épisode en date, la révélation des conditions d’élevages de 200 000 poules pondeuses dans l’Ain.

Enfermées dans des cages dans lesquelles elles disposent pour vivre d’une surface plus petite qu’une feuille A4, mutilées pour ne pas qu’elles se mangent entre elles, entourées de cadavres en putréfaction, ces poules qui n’ont jamais vu la lumière du jour pondent des œufs à la chaîne qui sont ensuite vendus en grande surfaces comme des « oeufs frais ».

Ce nouveau scandale prouve que la volonté affichée par Stéphane Le Foll de mieux prendre en compte la souffrance animale n’est qu’une volonté d’affichage, les actes ne suivent toujours pas.

Il est donc nécessaire d’imposer des critères plus stricts pour le bienêtre animal et d’effectuer des contrôles plus réguliers. Par ailleurs, l’étiquetage des produits doit faire apparaître clairement les conditions dans lesquelles les animaux sont élevés.

Collectif Belaud-Argos