Proposition de résolution déposée par Marie-Christine Arnautu, député FN-ENL au Parlement européen du 01/06/2016

Le Parlement européen,

 vu la déclaration UE-Turquie du 18 mars 2016,

  • vu les accords de réadmission et de coopération entre la Grèce et la Turquie signés et en vigueur depuis 2002, et l’accord de 2010 entre ces deux pays relatif au renvoi des immigrés en situation irrégulière,
  • vu l’accord entre l’UE et la Turquie signé en 2013 et en vigueur depuis 2014,
  • vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que la Turquie n’est pas européenne, ni historiquement, ni géographiquement, ni culturellement;

B. rappelant que, depuis 1974, la Turquie occupe illégalement et militairement la partie nord de Chypre;

C. rappelant que la Turquie a soutenu et continuerait de soutenir des groupes islamistes armés en Syrie;

D. considérant que les accords de réadmission susmentionnés ne sont pas respectés et inefficaces pour protéger les frontières grecques;

  1exige l’arrêt définitif des négociations d’adhésion;

  2 réclame la suspension du versement des 6 milliards d’euros accordés à la Turquie;

  3  exige que l’exemption de visa prévue pour les ressortissants turcs n’entre pas en vigueur

  4  demande la fermeture immédiate de la frontière entre la Grèce et la Turquie.

FN-ENL