Armée turque

Le premier ministre turc décrit des actions militaires «illégales» par un «groupe» au sein de l'armée.

Un groupe de militaires a tenté de renverser le gouvernement turc et les forces de sécurité ont été appelées pour «faire le nécessaire», a annoncé vendredi soir le premier ministre turc Binali Yildirim. «Certains individus ont entrepris une action illégale sans l'aval de la chaîne de commandement», a déclaré le chef du gouvernement turc sur la chaîne privée NTV. «Le gouvernement élu par le peuple reste en fonction. Ce gouvernement ne partira que lorsque le peuple lui dira de le faire», a ajouté Binali Yildirim.

Des journalistes de Reuters à Ankara ont entendu des coups de feu dans la capitale et vu des hélicoptères et des avions militaires survoler la ville. Leurs collègues en poste à Istanbul ont également vu des hélicoptères survoler la plus grande ville de Turquie et la chaîne turque NTV a déclaré que les deux ponts sur le Bosphore séparant les rives asiatique et européenne de la métropole avaient été fermés à la circulation automobile.

NTV a également montré les images de chars à l'entrée de l'aéroport d'Istanbul-Atatürk.

Aucune explication n'a pu être obtenue dans l'immédiat ni aucun lien établi entre les deux événements.

Le 15/07/2016

Le Figaro