dimanche 24 juillet 2016

Attentat de Nice : Estrosi et Cazeneuve dans la tourmente

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 24/07/2016 Depuis quelques jours, Bernard Cazeneuve se trouve dans l’œil du cyclone. De lourdes accusations pèsent sur le premier flic de France, accusé de mensonges par la mairie de Nice. Plusieurs failles ont été révélées dans le dispositif de sécurité mis en place pour la soirée du 14 juillet à Nice ; certaines relèvent de la responsabilité de la mairie, d’autres de l’État. La première accusation, lancée par Christian Estrosi, portait sur les effectifs de policiers... [Lire la suite]
dimanche 24 juillet 2016

Attentat de Nice : Pour Julien Dray, la faille sécuritaire, c'est la "pression populaire"

Illustration de l'entretien d'Elisabeth Lévy au Figaro... : Ce matin sur BFM TV, le député socialiste Julien Dray aurait peut être dû se mordre la langue avant de parler. Interrogé sur la faille dans le dispositif de sécurité de la promenade des Anglais, au soir du 14 juillet, le conseiller régional d'Ile-de-France a donné une explication étonnante : "Il faut savoir ce qu'est la fin d'un feu d'artifice. Parce que la fin d'un feu d'artifice dans cette région-là, c'est une fête populaire, il y a des familles et des enfants,... [Lire la suite]
dimanche 24 juillet 2016

Elisabeth Lévy : « Le peuple, voilà l'ennemi ! »

A l'occasion de la parution du dernier numéro de Causeur, Elisabeth Lévy a accordé un entretien fleuve à FigaroVox. Elle y décrypte les ravages de la défiance mutuelle entre le peuple et les élites sur fond de Brexit et d'attentats. Dans votre (savoureux) éditorial vous reprochez à Anne Hidalgo d'avoir rétabli les octrois. Quelques pages plus loin, vous félicitez le prolo anglais d'avoir voté contre «les élites» London-bruxelloises. Vous virez populiste? Merci pour savoureux! Vous avez raison, l'interdiction des vieilles voitures... [Lire la suite]
dimanche 24 juillet 2016

Beaumont-sur-Oise : 265 policiers mobilisés tandis que les tensions se poursuivent

Trois personnes ont été interpellées le 23 juillet dans le Val-d'Oise. Un véhicule a été brûlé,une voiture de police visée par des tirs de mortier. C'est la 5e nuit consécutive de violences depuis la mort d'Adama Traoré décédé lors de son interpellation. Jean-Simon Mérandat, directeur de cabinet du préfet du Val-d'Oise a souhaité rester prudent dans ses déclarations évoquant très sobrement «quelques heurts en soirée, au moment de la mise en place du dispositif» policier à Beaumont-sur-Oise. Il a fait état de trois... [Lire la suite]
dimanche 24 juillet 2016

Attentat de Nice : vers une affaire d’État

Communiqué de Presse du Front National du 24/07/2016 Le témoignage accablant de la responsable du Centre de supervision urbain (CSU) de Nice, assurant avoir été l’objet de pressions du ministère de l’Intérieur en vue de modifier un rapport sur le compte rendu des images de vidéo-surveillance, confirme les craintes des Français sur une tentative de dissimulation de la vérité par le pouvoir. A la lumière de ce témoignage, la demande de suppression des images de vidéo-surveillance le soir de l’attentat apparaît plus scandaleuse que... [Lire la suite]
dimanche 24 juillet 2016

Allemagne : un mort et deux blessés dans une attaque à la machette

Un demandeur d'asile syrien de 21 ans a tué une femme et blessé deux autres personnes à la machette, dimanche 24 juillet, dans le centre de la ville de Reutlingen en Allemagne (sud-ouest). Il a été interpellé. Connu des services de police Cet homme "a eu une dispute" avec cette femme et l'a tuée "avec une machette", indique la police locale. Il a ensuite agressé une deuxième femme et un homme, tous deux blessés. La police n'a pas encore d'éléments pour expliquer le motif du drame. Le jeune homme est "connu des services de police",... [Lire la suite]
dimanche 24 juillet 2016

Attentat de Munich : affaire réglée ?

L'attentat de Munich qui a fait neuf morts et 16 blessés, a été commis par un jeune homme de 18 ans, germano-iranien, qui souffrait de  troubles psychiatriques, du moins selon les autorités de la capitale bavaroise. C'est tout de même bien pratique ces troubles psychiatriques, ces divorces mal digérés, ces dépressions vieilles de plus de dix ans... Et, comme cela ne suffisait pas pour se poser de bonnes questions sur les motivations de ce terroriste (on ne peut gère le nommer autrement) qui s'est suicidé après ses actes, un... [Lire la suite]