Cosse Assemblée

Pour inciter les migrants à renoncer au passage en Angleterre, la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, a annoncé dans une interview au Monde la création de 3 000 places d'hébergement supplémentaires avant l'automne.

L'année dernière, le gouvernement créait les centres d'accueil et d'orientation, des structures de transit vers la demande d'asile pour les migrants. L'objectif : convaincre ces clandestins de rester sur le sol français, à Calais et Vintimille, et de ne pas tenter la traversée de la Manche vers le Royaume-Uni. Dans un entretien au Monde, la ministre du Logement a annoncé son intention de créer 3 000 places supplémentaires dans ces structures.

"Nous allons, avant la fin septembre, plus que doubler les capacités de ces centres de répit, en passant de 2000 à 5000 places" promet Emmanuelle Cosse. Elle en profite également pour annoncer la création à Calais d'un centre pour mineurs isolés de 72 places. L'Unicef avait tiré la sonnette d'alarme au mois de juin à propos de la situation de ces mineurs dans les "jungles" françaises, où ils vivent sous la menace de la prostitution et de la violence.

Le 10/08/2016

Valeurs Actuelles