goddyn ENL

Tribune libre de Sylvie Goddyn, député FN au Parlement européen du 20/09/2016

C’est désormais officiel, l’Américain Monsanto, spécialiste des OGM, des pesticides et autres produits phytosanitaires appartiendra à l’Allemand Bayer, qui fait lui aussi des OGM, des pesticides, et des médicaments.

Cette fusion est la troisième du genre en un an, après les mariages de Dow Agro-sciences avec Dupont (deux sociétés américaines) et de Syngenta (suisse) avec ChemChina (chinois). C’est l’effet domino d’une course au gigantisme pour dominer le marché de notre santé et de notre alimentation.

Les résultats de ces opérations sont édifiants : ces trois sociétés tiennent entre leurs mains deux tiers de la production agro-chimique et plus de 60 % des semences ! L’alliance de l’agrochimie et de la pharmacie concentrées entre quelques grandes entreprises est une menace pour la santé publique et l’alimentation mondiale.

Face à la réputation désastreuse de Monsanto en Europe, Bayer apportera ses solides appuis. Il était déjà difficile pour le législateur européen de résister à la pression américaine de Monsanto, il s’annonce très compliqué de résister à une pression interne, désormais allemande.

Il serait très surprenant que la Commission européenne, qui doit donner son aval, s’oppose à cette opération.

Face à des enjeux majeurs de souveraineté alimentaire et de protection de notre santé, il est plus qu’urgent de sortir nos agriculteurs, déjà fragilisés par la baisse des cours des matières premières agricoles, des griffes de l’agrochimie.

Cela passera notamment par la reconquête de notre droit d’autoriser ou pas certains produits et l’encouragement de filières agricoles de proximité.

Cela passe aussi par un achat responsable des consommateurs français qui devraient privilégier les produits locaux.

Au sein des institutions européennes, nationales et locales, le Front national livre chaque jour ce combat pour protéger la santé des Français et leur droit de choisir une alimentation saine.

Front National