Saint Etienne (Loire)

Communiqué de Gabriel de Peyrecave, élu Front National à la mairie de Saint-Etienne et conseiller régional du 29/09/2016

Ce qu'il s'est produit cet après-midi (ndlr mercredi 28 septembre 2016) dans les rues de Saint-Etienne est tout aussi insupportable qu'inadmissible.

En effet, des bandes venues de différents quartiers de Saint-Etienne (Montreynaud) et du sud de la Loire (La Ricamarie) ont choisi de se retrouver entre les places Jean-Jaurès et Carnot afin d'en découdre !

50, 100 ou peut-être plus, difficile d'évaluer leur nombre. Toujours est-il que les passants - ainsi que de nombreux enfants, mercredi après-midi oblige - ont assisté à des scènes de quasi-insurrection, la circulation des trams ayant été arrêtée plusieurs heures.

Des émeutes qui rappellent celles perpétrées en 2005 alors que Nicolas Sarkozy était ministre de l'Intérieur.

Depuis rien n'a été réglé, bien au contraire : à tout instant la situation peut dégénérer et l'ultraviolence se déchaîner contre les honnêtes gens.

La population est à la merci de racailles que les pouvoirs successifs s'évertuent à protéger par idéologie.

Face à cette gangrène, une seule solution, la tolérance zéro contre ceux qui se croient tout permis sur notre territoire.

FN 42