dimanche 2 octobre 2016

Arrivée massive de migrants dans le Var : le gouvernement doit entendre les Varois

Communiqué de presse de David Rachline, Sénateur-Maire de Fréjus et de Frédéric Boccaletti, Secrétaire départemental du Var et Conseiller régional de PACA du 02/10/2016 Nous avons appris hier par voie de presse la répartition de migrants issus de la jungle de Calais dans la campagne varoise. Notre département est déjà impacté par l’accueil forcé de clandestins dans les villes de Toulon, d’Hyères et de La Seyne, c’est désormais au tour de la campagne varoise et du village de Pierrefeu de se voir imposer une... [Lire la suite]
dimanche 2 octobre 2016

Référendum antimigrants en Hongrie : victoire du "non" invalidée par une trop forte abstention

Viktor Orban est dans une situation paradoxale : les électeurs qui ont été voté dimanche à son son référendum antimigrants ont suivi son avis... mais ils n'ont pas été assez nombreux. Selon de premiers chiffres communiqués par le parti d'Orban, Fidesz, le non aux relocalisations de réfugiés au sein de l'UE l'emporterait largement (95%), mais la consultation est invalide car le taux requis de 50% de suffrages exprimés n'est pas atteint. La participation s'est élevée à 45%, selon de premières données annoncées par le... [Lire la suite]
dimanche 2 octobre 2016

Christiane Taubira : « Le vote FN chez les jeunes est une déviance »

Jeudi après-midi, l’ancienne garde des Sceaux était l’invitée des jeunes de Sciences Po Nancy. Elle a ciblé ces jeunes, en France, qui votent pour le Front National. Et n’a pas hésité, sans aucun embarras, à les qualifier de déviants. Jeune électeur du Front National, tu es déviant. Mais n’aie crainte, Christiane Taubira saura te remettre dans le droit chemin. Et pour cela, jeune électeur du Front National, il faut que tu votes bien, que tu sois « ouvert aux autres ». C’est Taubira qui l’a dit. A Sciences po Nancy, jeudi... [Lire la suite]
dimanche 2 octobre 2016

Europe 1 trouve que Viktor Orban raconte des "contre-vérités" sur les clandestins

Aujourd'hui 2 octobre 2016, huit millions d'électeurs et électrices hongrois sont appelés aux urnes pour décider si oui ou non, ils sont d'accord pour l'accueil des clandestins par répartition décidé par l'Union européenne. Un référendum (légal celui-là !) organisé par le gouvernement de Viktor Orban. Mais ce qui m'interpelle ce matin c'est de constater que l'ensemble de la presse -qui devrait sur le sujet d'un pays étranger demeurer neutre- prends clairement position pour l'Union européenne contre le gouvernement de Budapest.... [Lire la suite]