Sarkozy 2016

Nicolas Sarkozy prêt à voter pour François Hollande ? Invité de BFMTV et RMC ce jeudi 27 octobre, l'ancien président de la République a laissé entendre qu'il pourrait voter pour l'actuel locataire de l'Élysée à la présidentielle, s'il était opposé au second tour à un candidat FN. "Je n'ai jamais voté pour le FN et je n'ai pas l'intention de le faire", a-t-il assuré, interrogé sur son choix dans une telle hypothèse. Voterait-il donc pour François Hollande ? "Pas de gaieté de cœur", a-t-il lâché sans prononcer le nom de celui qui l'a battu en 2012.

"Je pense qu'entre nous avec le FN il y a une barrière infranchissable. Pour eux l'immigration c'est un problème de principe, pour moi c'est un problème de nombre, c'est pas tout à fait la même chose", a expliqué l'ancien chef de l'État. Gilles Boyer, le directeur de campagne d'Alain Juppé, a tweeté dans la foulée "La fin du ni-ni, enfin". Lors des départementales de 2015, Alain Juppé avait récusé le ni-ni (ni PS, ni FN), défendu par son parti, et opté pour un candidat PS contre un candidat FN dans le Doubs.

S'il semble donc prêt à envisager la possibilité de glisser un bulletin Hollande dans les urnes - dans des circonstances certes particulières -, le chef de l'État ne manque toutefois pas une occasion de tacler son successeur. Paris Match publie les confidences de l'ancien patron des Républicains. Selon lui, François Hollande serait "en dépression". Il s'explique : "Je l’ai vu dans l’avion qui nous emmenait en Israël pour l’enterrement de Shimon Peres, son comportement est étrange. Il ne faisait que parler…"
Par Romain Renner le 27/10/2016
RTL