TER PACA

Les passagers d'un TER ont été frappés, gazés et insultés samedi par une bande de jeunes en gare de Cannes. Une enquête a été ouverte, les agresseurs courent toujours.

La scène n'a duré que quelques minutes. Les passagers d'un TER ont été agressés samedi en fin d'après-midi par une bande de jeunes à la gare de Cannes-Ranguin, qui les ont frappés, gazés et insultés, rapporte Nice Matin.

Une dizaine d'adolescentes sont arrivés en courant sur le quai lorsque le train, en provenance de Vintimille et à destination de Grasse, a effectué son arrêt en gare de Cannes : les jeunes hommes, armés de bombes lacrymogènes, sont montés à bord et se sont mis à gazer et frapper les passagers, tout en lançant des insultes. Au bout de quelques minutes, les adolescents se sont enfuis. Trois passagers ont été légèrement blessés et transportés à l'hôpital.

Des représailles ? 

Tous les passagers ont été interrogés par la police et une enquête a été ouverte. Les raisons de cette agression n'ont pas encore été déterminées. De l'avis de certains témoins, cet assaut aurait été fait en représailles après l’interpellation de deux jeunes Grassois mercredi, à la suite de l'agression d'agents ferroviaires.

La ligne de trains régionaux Cannes-Grasse a en effet déjà été le théâtre de troubles, rappelle France 3 : le 31 octobre, les personnels de la SNCF ont fait valoir leur droit de retrait après l'agression de plusieurs contrôleurs dans un TER. Christian Estrosi, président de la région PACA, a dénoncé dans un communiqué une "guérilla urbaine au sein des TER".

Le 06/11/2016

Europe 1