mercredi 7 décembre 2016

Vincent Peillon candidat à la primaire de la gauche !

« Il est prêt », souffle le député marseillais Patrick Mennucci. Vincent Peillon, l'ancien ministre de l'Éducation nationale, est parti pour être candidat à la primaire de la gauche. Depuis plusieurs jours, sa motivation rencontre l'adhésion d'une partie des hollandistes orphelins depuis le renoncement de François Hollande et pas convaincus par le rapide virage à gauche de Manuel Valls, jusqu'ici situé sur l'aile droite du PS. Vincent Peillon, 56 ans, entend ainsi profiler une candidature représentative du centre... [Lire la suite]
mercredi 7 décembre 2016

Marine Le Pen pour remettre de l'ordre en France

"Je veux remettre la France en ordre, en 5 ans. Je veux remettre en ordre sa Justice en ordre, en permettant aux policiers d'avoir les moyens et les instructions pour mettre hors d'état de nuire les criminels et les délinquants. Je veux remettre l'Ecole en ordre. Je veux remettre la diplomatie en ordre. Je veux remettre l'économie en ordre, pour redonner du sens à la valeur travail. Je veux remettre en ordre l'organisation territoriale contre la désertification de nos campagnes et de nos périphéries. Je veux remettre la... [Lire la suite]
mercredi 7 décembre 2016

Les élections, dans cinq mois...

Les dernières "petites phrases" prononcées par les uns et les autres au sein du mouvement patriote ont de quoi me mettre en rogne. C'est comme si on voulait donner de quoi nous "taper dessus" à une presse trop contente de pouvoir se lâcher sur le Front National et donc sur la candidature de Marine Le Pen aux élections présidentielles de 2017. Effectivement, Marion Maréchal-Le Pen a pris position sur la douloureuse question de l'I.V.G. (cela ne peut être que douloureux, physiquement et moralement) en évoquant une question... [Lire la suite]
mercredi 7 décembre 2016

Cuba : le vrai dérapage de Ségolène Royal

Métamag Par Michel Lhomme * le 07/12/2016 Représentante de la France aux funérailles du dictateur cubain  , Ségolène Royal, la seule personnalité politique européenne de haut rang avec le Premier ministre grec, a  célébré le dictateur et fait l’éloge de la dictature.  En fait la gauchoshère aurait aimé célébrer le « doux pays des Droits de l’Homme ». Les propos peuvent paraître  une bévue mais ils ne nous étonnent pas. Ils furent plus ou moins calculés pour pouvoir se « retirer » avec le panache... [Lire la suite]